Ana Rossi

Este poema foi gestado feito uma gravidez, durou muito tempo, muito mais que nove meses. E este poema fala de mim, dos meus movimentos internos, tão intensos. Também nasceu durante a pandemia, em Brasília.

de mim comigo mesma

olho e me vejo

paisagens estranhas

perspectivas abissais

de mim comigo mesma

sinto que o novo virá

está ainda em gestação

cuido dele com carinho

de mim comigo mesma

a criança olha e sou eu

diante de um sol radiante

olhos enxutos e molhados

de mim comigo mesma

o meu espaço se amplia

minhas lágrimas surgem

estou viva

de mim comigo mesma

me fortaleço no espaço interior

façanha de mim mesma

quantas Ana há de existir em mim?

de mim comigo mesma

desperto o novo em mim

olho o sol sacudo a poeira

e sigo

de mim comigo mesma

deixo ir e ficar

com o que deve permanecer

de mim comigo mesma.DE

Ce poème a été fait comme une grossesse. Il a duré longtemps, beaucoup plus que neuf mois. Et ce poème parle de moi, de mes mouvements inetrnes, si intenses. Il est également né pendant la pandémie à Brasilia.

de moi avec moi-même

je regarde et  me vois

étrangers paysages

perspectives abyssales

de moi avec moi-même

je sens que le nouveau viendra

il est encore en gestation

j’en prends grand soin

de moi avec moi-même

l’enfant regarde et c’est moi

face à un soleil rayonnant

des yeux secs et mouillés

de moi avec moi-même

mon espace grandit

mes larmes arrivent

je suis vivante

de moi avec moi-même

je deviens forte dans mon espace intérieur

prouesse de moi-même

combien d’Ana existent en moi?

de moi avec moi-même

je réveille le nouveau qui est en moi

je regarde le soleil je secoue la poussière

et je vais

de moi avec moi-même

je laisser aller et rester

avec ce que je dois garder

de moi avec moi-même.